english version / version française
Défaire l’image – De l’art contemporain
Eric Alliez [see all titles]
Les presses du réel Criticism, theory & documents [see all titles]
order
print send a link
back to description download PDF
 
table of contents
 
Avant-propos

Liste des abriéviations


I Corps sans Organes, Corps sans Image.
L'Anti-Léviathan d'Ernesto Neto

Désinstaller l'esthétique ? — Redéfinitions contemporaines de l'esthétique — Cénesthésie vitale vs kinesthésie sensori-motrice — Dialectique des formes-signes et diagrammatisme sémio-esthésique des forces-signes — Mots de passe brésiliens — Énonciation métaphysique et dénonciation architecturale — Diagramme intensif contre diagramme structurant : les deux plans du diagramme — D-énoncer la physique du pouvoir de l'État-Léviathan républicain — Critique et clinique de l'optique hobbesienne du LéviathanMultitudo dissoluta : le retour du Corps sans organes — Une physique sociale, non participative — L'événement de la force — Comment faire cheminer art et politique sur une bande de Möbius — Un mutualisme environnemental strictement constructiviste — Variation maritime (A Culpa civilizada, 2009)


II Le Devenir-Matisse.
Entre peinture et architecture

Principes de la rupture fauviste avec le formalisme esthétique — La picturalité critique du décoratif (Intérieur aux aubergines, 1911), — Défaire la représentation : “collage“ matisséen et collage cubiste (Matisse vs Picasso) — Limites d'une sémiologie du cubisme — La défenestration de la Forme-Tableau — Vitalisme matisséen et vitalisme bergsonien : expression, construction et intuition — Parentèle brésilienne : durée, couleur et vivência selon Hélio Oiticica — Pragmatique de la muralité et mutation bio-environnementale: devenir dés/architecturant de la peinture, devenir non-humain des figures, devenir-cosmique de l'espace (les trois versions de La Danse, 1931-1933) —Au-delà de la site-specificity — Les papiers découpés: « un art qui n'est plus d'aucune façon de l'art »
La querelle architecturale des constructivismes: Les Abeilles (1952-1955) de Matisse vs L'Aubette (1927-1928) de Théo van Doesburg — Matisse à l'école maternelle: un dispositif — Matérialisme aléatoire, constructivisme processuel et machination en essaim, — L'échec de la dialectique gestaltiste-esthétique dans les deux dancings de L'Aubette — Le cas Mondrian (Paris – New York) — Victory Boogie-Woggie vs Les Abeilles, avec retour sur la question de l'atelier-installation: diagrammatisme schématisant et diagrammatisme chaosmotique


III L'Envers Duchamp

1. Descendre la peinture
Matisse / Duchamp: les deux énergétiques. Contre-bergsonisme du « mécanique plaqué sur du vivant » — Métaréalisme scientifique — Cubisme, futurisme et bergsonismes afférents — Nu descendant un escalier (Nu 1, décembre 1911) : abstraire le mouvement, entre sténographie et schématisation — Nu descendant un escalier (Nu 2, janvier-février 1912) : opérer le temps dans une 4e dimension virtuelleréelle (science-fiction) — Idéo-diagrammatisme du jeu d'échecs — Le Roi et la Reine entourés de nus vites (mai 1912) : métaphorisation « symptomâle » et diagrammatisation « anamorphallique » — De la Vierge à la Mariée (août 1912) : un mécanomorphisme à l'épreuve chaosmotique du vital. L'achèvement de Dame-Peinture

2. Remonter le fil
Une nouvelle Idée-art : le rendez-vous avec le hasard (3 Stoppages-étalon, 1913-1914) — Fabrication de l'Idée — Diagrammatiser la ligne pour libérer des possibles. Nominalisme et loi du hasard — Abuser pataphysiquement du conventionalisme de Poincaré (géométries et topologie). La fabrique d'un pragmatisme radical, — Du principe de contradiction — Disparation du « signe-étalon ». Composition antiscientifique / antiphilosophique de la gravité et du hasard — Réseaux de stoppages (1914) : une hétérogenèse projective du Grand Verre (la preuve par trois) — Le Grand Verre (1915-1923) en forme de nominalisme réciproque (un Grand Verbe en Verre). Déontologie du discours du Maître — Un érotisme à la 4e dit-mension — Coupes et perspectives de la machine célibataire. Aiguiser la vue, leurrer le regard (le Petit Verre, 1918 — « Épanouissement »: le non-rapport du rapport sexuel — L'après-coup d'un faire à repasser (devant l'Autel, 1947)

3. Étant donnés les readymades
La devanture marchande du monde — Le circuit machinique entre les mots et les choses (intempéries biographiques autour d'À bruit secret, 1916) — Jeux de genre (renvois miroiriques de Marcel Duchamp as Rrose Sélavy, 1920-1921) — Rautisme d'un fenêtrier (Fresh Widow, 1920 - La Bagarre d'Austerlitz, 1921) — La peinture mise au régime sec des readymades (Tu m', 1918) — Anamorphoses et métonymie — Assécher l'œil — Entre hypophysique et hyperespace (Tu m'harcelles) — Voyage photographique au pays des ombres — Charbonner la galerie (1200 sacs de charbon, 1938). L'arrêt de mort du readymade. Le fil rouge de Rrose Sélavy — Asignifier l'espace: entre striage et lissage (Sixteen Miles of String, 1942) — Le musée au miroir des readymades, et réciproque —Déconcerter l'oculophallocentrisme : entre ab-sens et ab-sexe (Étant donnés, 1946-1966) —Topologies de l'intersexion (l'achose des « choses sculptées », 1950- 1951) — « La Vie en Ose ». Récapitulation


IV Art contemporain mode d'emploi : trois entrées en forme de diagrammes d'échappement

Entrée DB [Daniel Buren]
Déconstruire in situ les « limites formelles et culturelles » de l'autonomie de l'art : la réouverture ontologique de l'art comme question et effet de l' “architecture” — Pratique théorique post-conceptuelle de la couleur (after Matisse) — L'Avertissement contre la libre-circulation marchande de l'œuvre et sa dématérialisation conceptuelle. Pour une critique politique du système Musée/Galerie-Atelier — Peinture degré zéro — Minimalisme, conceptualisme et après. Pour en finir avec le jugement de Solomon (Peinture/Sculpture, 1971) — De l'autre côté du miroir (de la production) : le retour au Global Guggenheim (1/ Around the Corner, 2005) — Les « Danses » de New York : proposition de transversalité et nouvelles puissances du décoratif (2/ Mur de peintures et 3/ Color, Rythm, Transparency, 2005) — Dériver la grille. De la consommation culturelle et de son détournement (Le Musée qui n'existait pas, 2002) — Dédéfinition de l'art et redéfinition du musée

Entrée GMC [Gordon Matta-Clark]
Défaire le mur. De l'anarchitecture comme ontologie expérimentale de l'espace urbain et déstratification physico-sociale de l'architecture — Le trou du site/non-site comme Open space. La dialectique environnementale de l'entropie (Cherry Tree, Time Well, 1971 - Bronx Floors : Treshole, 1972 - Walls Paper, 1972) — Décapitation au carré du formalisme architectural (A W-Hole House, 1973, Bingo, 1974) — Danser avec la maison (Splitting, 1974) — Coupure nonumentale à Asshole Beach (Day's End, 1975) — Dé-monstration d'un Broke/Baroque en Cibachrome (Office Baroque, 1977) Le Cirque d'Hiver de l'espace (The Caribbean Orange, 1978) — Étant donné un trou noir : Pompidou et Duchamp en ligne de mire (Conical Intersect, 1975)

Entrée GB [Günter Brus]
On ne sait pas ce que peut un trait : diagramme du dessin-action (Aktionszeichnung vs Aktionsmalerei) — Discipline anatomo-politique, fonction bio-politique — Ce qui prime n'est pas la main, mais le corps (hors happening) — Ana (1964) et la fin de l'informel, — Dessins-analyses de la coupure actioniste (suite de dessins en Selbstbemalungen/Aktionsskizzen, 1964) — Tout contre l'Urstaat. Faire de l'histoire à la manière schizo (Wiener Spaziergang, 1965) — Körperanalyse, ou le corps-machine du désir : une critique-clinique intensive du Soi (dessins Sans titre, 1966-1967) — Dernière action (Zerreißprobe, 1970)


V Boîte HO [Hélio Oiticica]
L'invention d'une trajectoire de radicalité par « incorporation de toutes les vivências du précaire » : l'expérimentation comme mot de désordre – Environnement et participation critiques : post-formalisme et exigences éthico-sociales — La naissance esthétique du « projet » en corps-couleur de l'espace-temps (maquette du Projet C*hiens de chasse, 1961) — Expérimentation environnementale et déconditionnement sensoriel (The Whitechapel Experiment I: Tropicália, 1969) — Parengolés et trans-objets (Pénétrables, Tentes, Bolides, Capes). « Super-Anthropophagie » et tournant imagético-sémiotique — Au-delà de la participation: le Crelazer et la formulation du « Supra-sensoriel » comme ethos de l'anti-art (The Whitechapel Experiment II : Éden, 1969) — Marginalia : Oiticica lecteur de Marcuse — Subversions micropolitiques du régime esthétique de l'art en H2O (subterranean TROPICALIA PROJECTS, maquette pour Pénétrables, 1971 ; Caju, 1979 ; READY CONSTRUCTIBLE N° 1, 1978- 1979) — The Media is the Massage. L'anthropophagie cosmococaïnée des images (Block-Experiments in Cosmococa, 1973) — Quasi-cinéma : hétérogenèse et démontage d'un « monumental hoax » — Mallamarge (en forme d'Épilogue… jarryque)


Bibliographie

Table des figures

Index

Remerciements

Table des matières