english version / version française
Roven – Spring-Summer 2013 #09
Roven [see all issues]
order
print send a link
back to description table of contents
 
excerpt
 
Édito
Le présent perpétuel du carnet de recherches
(p. 5)


Avec cette nouvelle livraison de Roven, nous vous proposons une formule différente, entièrement thématique, consacrée aux carnets de recherches.
Qu'est-ce que le carnet de recherches ? C'est un objet singulier, lieu de la genèse de la pensée, de la notation immédiate et automatique, de l'introspection, de la réflexion, de la construction d'une recherche, d'un raisonnement. Il nourrit la création et l'imaginaire et, en cela, il est plus qu'un simple outil, mais bien le support d'une découverte et d'une construction de soi. Le carnet de recherches est lié à l'œuvre dans son ensemble, mais pas forcément à une œuvre en particulier, à la préparation de laquelle il n'est pas assujetti. C'est un objet de terrain et de mémoire, indépendant et autonome et dont le fonctionnement n'est ni chronologique ni linéaire. Il use indifféremment du dessin, de notes, de diagrammes, de croquis, de plans, de références, d'objets, d'images glanées, etc. Des liens se font et la rencontre de tous ces éléments produit un sens commun où l'artiste construit l'histoire de sa recherche personnelle.
Le carnet permet d'assister, après coup, à la construction d'une pensée, de nous rapprocher de l'intention, de la main en train de faire. Il ne délivre pas les clefs de lecture d'une œuvre, mais donne à voir une expérience qui résonne parfois dans le travail artistique.

Les carnets de recherches ne sont généralement pas destinés à être montrés. Ils dévoilent une part de soi, ils rendent visible ce qui reste de l'ordre de l'intime. Voilà pourquoi il nous a semblé important de laisser une large place à l'image et de consacrer tout un numéro à cet objet particulier. Et, si nous avons également eu envie de publier des reproductions d'œuvres avec lesquelles les liens sont parfois évidents, parfois plus distants, nous avons finalement choisi de nous concentrer sur les carnets. Ces images sont rares et les artistes généreux de les partager. Nous les en remercions très chaleureusement.

Johana Carrier et Marine Pagès
 
[top]