english version / version française
Revue & Corrigée #94
Revue & Corrigée [see all issues]
order
print send a link
back to description table of contents
 
excerpt
 
Edito
(p. 3)


Considérer la série comme le déroulement, le défilement d'une suite de pensées pour en constituer un ensemble. Avec ce numéro 94 et la fin 2012 – à laquelle il semblerait, si vous lisez ces lignes, que nous ayons survécu – se terminent plusieurs séries.
Le manifeste pour un visuel qui ouvre l'œil de Joris Guibert, une vaste tentative de questionner l'image – ses enjeux, usages, effets, potentialités et d'en interroger les nouvelles pratiques, dont la performance. Le projet initial s'est adapté au fur et à mesure des publications.
Les participations de Jean-Luc Guionnet interrogeant l'acte d'improviser, son contenu et ses liens à la représentation et au social. Une manière de remettre en cause des acquis sur lesquels certains s'assoient aisément tandis que d'autres privilégient leur questionnement dans la pratique même.
La carte blanche donnée à Image Numérique™ avec la dernière image de la série Culte de la vie moderne qui a pour sujet la fatalité (après l'origine, le conditionnement et l'obsession). Celles de 2013 sont en cours de sélection et nous tenterons d'y ajouter le temps de la réaction et de l'échange.
Des séries d'entretiens d'artistes femmes, chercheuses femmes, anonymes femmes… Conçue et composée par Carole Rieussec, la nouvelle rubrique audio de R&C sur le net, Wi Watt'heure, sera en ligne dès le 21 décembre. Avec Jennifer Walshe et Lucy, Wi Watt'Heure#2 interrogera la multiplication des ego(s) et l'émergence d'identités enfouies, en attente. Art genre et sexualité : Quelles sont les stratégies de résistances aux normes, d'émergences à soi ?
Et nous accueillons avec joie un texte de Zak Cammoun qui traite du son dans l'espace du point de vue du sonorisateur. Trop souvent délaissé du geste artistique, ce dernier se doit de comprendre et de traduire les envies musicales d'un tiers via un système de diffusion qu'il maîtrise. D'un côté un technicien et de l'autre un artiste. Et cette séparation fallacieuse a été encore renforcée en 2003 avec les modifications apportées au régime des intermittents du spectacle. Une autre série qui risque de revoir le jour en 2013.
 
[top]