english version / version française
Ecrits (architecture, design et projet)
Alessandro Mendini [see all titles]
Les presses du réel Artists' Writings [see all titles]
order
print send a link
back to description table of contents
 
excerpt
 
Préface / Catherine Geel – Le texte comme projet ?
(extrait, p. 19-20)


Un corpus

Alessandro Mendini, qu'il soit ici remercié, est l'auteur d'une somme de textes qu'il fallait porter à la connaissance du public français.
Creuser plusieurs sillons : celui certes de la connaissance de l'histoire du design ou du design lui-même ou de sa pensée. Là, l'activité de l'écriture est induite par deux éléments principaux chez Alessandro Mendini : la nécessité interne et celle contingente à l'exercice de l'activité de directeur de journal ou d'éditorialiste.
Creuser le sillon des sources possibles et les mettre à disposition, à un moment où la question de la recherche institutionnelle ou académique se pose pour le design. C'est-à-dire offrir la possibilité des textes émis directement pour trois raisons :
– Historiquement, la théorie a aussi été portée par les designers eux-mêmes : donner donc à connaître aux praticiens mêmes ce qui fut pensé par d'autres praticiens.
– Pouvoir consulter le texte plutôt que la glose.
– La théorie théorisante de l'historien, du philosophe, du spécialiste d'une ou plusieurs sciences humaines, du critique d'art est, dans ce cas, l'acte de réception d'un texte. Ce n'est pas le texte. Si, pris ensemble, les deux peuvent former un paratexte, on est alors moins « dans le design » que dans des disciplines qui prennent le design pour objet. Ici nous ferons les deux : le texte comme l'élément important et, plus modestement, une réception possible.
L'important est de savoir quelle position on préfère adopter, soit donner une recette comme l'évidence d'une seule lecture possible – position ascendante à caractère autoritaire –, soit délivrer les ingrédients qui permettent à chacun, pour peu qu'il le veuille, de penser sa recette. C'est plutôt du côté des ingrédients que se trouve notre position, car cela suppose de trouver les bons. Suivre les recettes n'est pas le plus amusant.
Les textes choisis (120) l'ont été en concertation et sur proposition des trois principaux protagonistes de l'ouvrage, auteur, traducteurs et éditrice. Ils couvrent la période qui va de 1972 à 2012, soit quarante années de réflexion, et embrassent la fin de la période radicale, qui ouvre ensuite sur le Nouveau Design et les pratiques contemporaines. L'ouvrage comporte 14 textes inédits par rapport à l'édition italienne qui fut au départ l'ouvrage source (Scritti, Skira, 2004) et laisse de côté plus de 400 autres textes. En revanche, à la différence de l'édition italienne, les textes sont sourcés précisément dès que cela est possible.
(...)
 
[top]